3 ème Forum de la désobéissance de Grigny (Rhône) -Discours d’ouverture René Balme, Paul Ariès

3è Forum sur la Désobéissance
Samedi 26 octobre 2013 au Centre Edouard Brenot

70 ans après le programme du Conseil national de la Résistance (CNR), quel Bien Vivre en France ? Ecrire de nouveaux Jours Heureux.
La France, à genoux économiquement, mais debout politiquement, avait su, en 1944, inventer des “Jours Heureux” (titre du programme du CNR). Le monde est aujourd’hui assez riche pour écrire de nouveaux jours heureux. Nous devons, pour cela, être à l’écoute de tous les nouveaux gros mots qui se cherchent internationalement pour dire les nouveaux chemins de l’émancipation.
René BALME, maire de Grigny (Rhône) et Paul ARIES, rédacteur en chef de La Vie est à nous/Le Sarkophage et du mensuel Les Zindignés, ont accueilli le grand public avec la participation de Matthieu LE QUANG, sociologue ; Yves HENRI, sculpteur-installateur ; Francine MESTRUM, sociologue, coordinatrice Global Social Justice ; Aline RIGAUD, victime de harcèlement sexuel ; Didier MAGNIN, président de Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui ; Germain SARHY, responsable du Village Emmaüs Lescar-Pau ; Aurélie TROUVE, animatrice du conseil scientifique de ATTAC ; Alain CANTARUTTI, Françoise AHARD et Denis LAHOUS, de la Fédération des Centres sociaux ; Yves REMY, directeur du CIDEFE et La Ville de Martigues.

Le Village associatif a proposé de nombreux stands : Ville de Grigny, Le Citoyen avec la banque du Grigneuro, Les Zindignés, Golias, ATTAC Rhône, Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui, Association végétarienne de France, Résistance à l’agression publicitaire, Mouvement des objecteurs de croissance, Stop aux gaz et huile de schiste et houille, Gauche unitaire 69, Hugues Lethierry, Parti pour la décroissance, Soutien lyonnais à Notre Dame des Landes, etc.
Animations :
Débats par Simon LECOMTE, éducateur spécialisé.
Entr’actes par la Batucada du Village Emmaüs Lescar-Pau
Avec le soutien des Villes de Vaulx en Velin, Pierre Bénite, Vénissieux et Gennevilliers.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *